ALL POINTS EAST 2019 // Semaine 1 – Report

Alors que l’été 2019 pointe le bout de son nez et que les festivals réapparaissent après l’hiver, nous avons commencer notre « festival season » avec le top du top de Londres: All Points East. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, All Points East est un festival de 6 jours, sur deux weekends. Il a lieu au Victoria Park les deux dernières semaines de mai.

Le festival sait comment plaire: il mélange les meilleurs artistes et plusieurs genres de musique, de quoi faire le show sur 4 grandes scènes différentes! La scène principale est la East stage, la seconde est la North stage et les deux dernières portent le nom des sponsors annuels. Cette année elles portaient le nom de la Jagerhouse et Firestone.

C’est du 24 mai au 2 juin que le parc était réservé, nous donnant l’endroit parfait pour nous relaxer, danser et sociabiliser. Les lines up étaient incroyables et difficile à resister c’est pourquoi toutes les personnes voulant commencer leur « festival season » de la bonne manière était présentes! Chez The Backstage Club, nos yeux et nos oreilles étaient tournés vers la line up du 31 mai avec le groupe de notre adolescence Bring Me The Horizon, Nothing But Thieves, Architects, Alice Glass et Vukovi. Mais ne nous précipitons pas, commençons par le commencement!

Le festival a ouvert ses portes avec une immense soirée dansante, courtoisie des Chemical Brothers, Hot Chips, Jon Hopkins et Primal Scream le vendredi 24. Le deuxième jour, l’un des groupes les plus attendus rentrait en scène: The Strokes. Ils sont enfin revenus après un silence de 4 ans. Et les fans ont répondu présent, le concert était sold out et on y voyait des fans d’Europe, notamment d’Allemagne venus pour voir le groupe américain.

Le deuxième jour nous offrait une parade indie/alternative rock, avec Interpol, Courtney Barnett, Fat White Family, Dream Wife, Viagra Boys, Demob Happy et Psychedelic Porn Crumpets. Malheureusement, il y a eu des petites complications avec le son ce qui a fait de l’ombre à la prestation de fin et son impact. En effet quand The Strokes étaient sur scène, une majorité du public dit ne pas avoir pu entendre leur groupe préféré, ce qui a crée une grande déception pour les fans qui avaient voyagé. Seulement quelques chanceux qui étaient devant ont pu tout entendre. Le management du festival a cependant très vite réagit en s’excusant de la gène occasionnée:

« La qualité du son à nos concerts a toujours été de haute qualité depuis le debut de All Points East en 2018 et nous sommes déçus d’apprendre qu’il y a et des soucis pendant la performance de The Strokes. Les ingénieurs du son ont travaillé dur pour régler le problème le plus rapidement possible, et si la qualité audio s’est améliorée, nous regrettons qu’une partie de l’audience n’a pas pu profiter du show comme prévu.. »

De notre coté, nous esperons que The Strokes ne disparaissent pas de nouveau pendant 4 ans comme ça nous pourrons les revoir sur scène très vite et cette fois ci sans problèmes de son!

Dimanche 26, Christine and the Queens ont prouvé qu’ils voulaient nous conquérir en délivrant une performance absolument géniale. Bravo à Héloïse Letissier – de son vrai nom – qui était la seule femme en tête d’affiche du festival. 

Mais avant que tout le monde ne soit ensorcelé par Christine and The Queens, James Blake, Maribou State, Ezra Collective et Princess Nokia nous ont montré ce qu’ils savaient faire de mieux: le show. Mais toute bonne chose a une fin et le parc dû fermer ses portes, avant de les réouvrir le vendredi suivant pour le plein de nouvelles prestations à ne pas manquer!

Christine at the North Stage. Credit: Riot Magazine
Christine at the North Stage. Credit: Riot Magazine

Article original écrit par Simge Uncular / Traduction faite par Amelia Anouar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :