Girls With Guitars

Comme la plupart de la population mondiale, confinement oblige, nous avons passé la plupart de 2020 dans un triangle des bermudes où l’on passe de Twitter à Instagram puis d’Instagram à Netflix, le tout dans une boucle infernale. TBC s’est arrêté sur Instagram, plus précisément sur le profil de notre chouchoute H.E.R (deux grammys à son compteur tout de même, ce n’est pas n’importe qui). La chanteuse, elle même grande guitariste, a décidé de lancer un show appelé “Girls With Guitars” où chaque semaine elle invitait des femmes armées de leurs guitares afin de leur offrir un peu de visibilité, le tout sponsorisé par des marques telles que Fender ou Amazon Music. La première pensée qui nous a traversé l’esprit a été “Quelle belle idée!” : dans une industrie où les femmes doivent constamment jouer des coudes pour se faire une place, ce genre d’initiative est toujours accueillie à bras ouverts. Puis on s’est dit “Pourquoi pas nous?”. Il est vrai qu’on aura peut être pas autant de portée que H.E.R, mais si l’on peut apporter notre pierre à l’édifice en vous montrant des guitaristes plus que géniales alors c’est avec grand plaisir que cet article voit le jour. Donc c’est parti les enfants, voici 5 de nos artistes préférées, accrochez vous!

 

THE REGRETTES

Vous pensiez vraiment qu’on aurait écrit cet article sans mentionner les filles les plus badass du moment? Lydia Night mène le groupe qu’on aurait aimé avoir en grandissant. Leur musique est un hybride entre du doo-woop venu tout droit des années soixantes qui aurait croisé la route du Riot Grrrl punk, le tout mis à la sauce pop actuelle: autant vous dire que la féministe en colère qui se cache (plus ou moins) au fond de nous est absolument ravie du monstre créé par le groupe californien. La guitare électrique de Genessa Gariano et la basse de Brooke Dickson forment un duo parfait, électrifiant chaque show où l’on finit toujours au milieu d’un pogo ou en train de perfectionner notre headbang dans un coin de la salle. Leur dernier album ‘How Do You Love?’ (Warner Records) est un régal qui nous fait passer de l’amour à la rage en quelques secondes mais une chose est sûre, il faut l’écouter avec le volume à fond.

 

CEHRYL

Il semblerait que Cehryl ait fait son entrée dans le monde de la musique grâce à un piano, pourtant c’est avec une guitare à la main qu’elle nous a fait chavirer. La chanteuse venue tout droit d’Hong Kong nous a ensorcelés grâce à des mélodies douces et des paroles on ne peut plus poétiques. A notre plus grand plaisir, la chanteuse diplômée de l’université de musique de Berklee rejoindra Jeremy Zucker sur sa tournée malgré le report de celle ci. Si Cehryl est talentueuse au point d’écrire toutes les paroles qu’elle chante, elle forme également à elle toute seule l’équipe qui s’occupe de l’enregistrement, la production et le mixage de ses chansons: rien que ça! On ne peut qu’applaudir le travail de la jeune artiste. Alors que ‘Callus‘ berce doucement notre âme, son dernier titre ‘Superbloom‘ est à la fois minimal et hypnotique, le tout nous rappelant les montagnes russes d’un amour immature.

 

AZIYA

View this post on Instagram

lights out

A post shared by Aziya (@itsaziya) on

Tout droit de la capitale britannique nous vient Aziya (Az-aïe-a, concentrez vous, ne vous trompez pas!). Cette fille est tellement divine qu’on ne sait plus où donner de la tête: est-ce qu’on préfèrerait être elle ou être avec elle? La chanteuse n’a pas (encore) sorti sa propre musique mais les extraits qu’elle partage sur les réseaux laissent à penser qu’elle nous concocte quelque chose d’impressionnant. Pour le moment on se contentera des covers qu’elle poste, qui vont du classique de bossa nova ‘Mas Que Nada’ au rock de ‘This Is Love’ de Polly Jean Harvey. La jeune femme qui est aussi mannequin chez IMG Models semble avoir plus d’un tour dans son sac lorsqu’on la voit jongler entre guitare acoustique puis électrique avant de changer pour le piano, sans oublier qu’elle passe également quelques soirées en tant que DJ. Existe-t-il quelque chose qu’Aziya ne sache pas faire?

 

LINDSEY LOMIS

Lindsey vient tout juste de fêter ses dix sept ans et honnêtement on se demande comment autant de talent peut se trouver dans un si petit humain. La jeune chanteuse a constamment une guitare à portée de main avec laquelle elle nous emporte dans son monde neo-soul. Pour vous aider à visualiser, imaginez si Bruno Major et Tori Kelly avaient eu une enfant. Vous y êtes? C’est Lindsey Lomis. Lindsey fait le pari d’allier son innocence enfantine à un contrôle vocal à vous clouer au sol et ça marche, comme le prouve ses derniers singles Feel (une chanson pop aux allures de funk) et Bones (un hymne à l’indépendance posée sur des percussions entrainantes). Mais la jeune chanteuse a plus d’un tour dans son sac et nous prépare même un titre avec la pointure de la pop qu’est JoJo. Lindsey Lomis est une bouffée d’air frais et on a hâte de découvrir ce que l’avenir lui réserve!

 

CAT BURNS

@catburnss

just a reminder that ‘go’ comes out on friday😋🤭 who’s excited? ❤️ #fyp #foryou #trending #viral #featureme #trending

♬ original sound – Cat Burns

La musique de Cat Burns est composée de deux ingrédients majeurs: des paroles honnêtes et une voix somptueuse. La jeune artiste a commencé par la prestigieuse BRIT school avant de se lancer sur TikTok où elle amasse aujourd’hui plus de 500 000 followers, s’imposant ainsi comme un pilier d’une nouvelle génération de musiciens dont le talent se ressent même à travers un écran. La londonienne sait comment captiver notre attention avec des chansons où l’on s’identifie facilement comme ‘Sober‘ (ne jouez pas les innocents, on est tous passés par l’étape des appels douteux en étant un peu trop alcoolisés) mais elle sait également guérir nos coeurs blessés avec des chansons comme ‘I Don’t Blame You‘. Le dernier single de Cat Burns, ‘Go‘, quant à lui met fin à une relation toxique à l’aide de paroles sincères, le tout posé sur une douce séquence de guitare, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Cat se met a nu dans ses chansons tout en les enveloppant de merveilleuses harmonies et on ne va pas s’en plaindre.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :