Halsey met le feu à l’O2 Arena

LIVE REPORT

 

Avant que le monde tout entier ne passe en mode apocalypse, nous avons réussi à nous rendre à un dernier concert afin de voir le grand show de Halsey (Capitol Records) le 8 mars dernier à l’O2 Arena. Bien que la rebelle de la pop ait déjà fait des concerts à Londres à plusieurs reprises, celui-ci était de loin son plus grand show dans la capitale, et spoiler alert, elle ne nous a pas déçu !

 

 

Halsey a fait son entrée à 20h30 après un court set de Pale Waves que nous avions déjà vu en première partie de Muse et The 1975. Elle a commencé son concert avec les hits Nightmare et Castle, mettant immédiatement le feu dans la salle – et nous disons cela au sens littéral du terme, car la production n’a pas été avare sur les effets pyrotechniques!. Le set comprenait un peu tout le répertoire varié d’Halsey : des tubes pop que l’on a pu retrouver au sommet des charts (Colors, Without Me), aux ballades émotionnelles (Forever… (is a long time), Finally // Beautiful Stranger) en passant par les grands favoris des fans (Gasoline, Is There Somewhere).  Toutefois, sa prestance est restée constante tout au long du concert. De par son énergie naturelle, la chanteuse a prouvé une fois de plus à son public qu’elle était née pour être sur scène. Elle s’est montrée à la fois confiante et humble, véritable « queen » à certains moments et tellement adorable à d’autres!

 

 

Un autre point fort du concert a été la production spectaculaire mise en place pendant le show avec un écran massif au fond et trois mini-scènes élévatrices pouvant porter la chanteuse au-dessus du public. Le plus surprenant reste pour nous de constater à quel point la voix de Halsey a été parfaite tout au long de la soirée, mais surtout brillante lors de l’étonnante version acoustique de 100 Letters.

 

 

Dans l’ensemble, Halsey a donné l’un des concerts les plus énergiques et spectaculaires auxquels nous ayons assisté récemment. Cela a été un dernier concert digne de ce nom pour Dieu sait combien de temps..

Chansons préférées en live: Colors, Nightmare, Experiment On Me, 100 Letters

 

Article original / Traduction faite par Chloé Soares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :