Le grand retour des Jonas Brothers à L’AccorHotel Arena

LIVE REPORT

 

C’est un peu plus de dix ans après leur dernière apparition française en tant que groupe que les Jonas Brothers ont fait leur grand retour sur la scène de L’AccorHotel Arena, à Paris. Leur dernière date parisienne datait du 26 novembre 2009 et Joe, Nick & Kevin était prêts à retrouver un public qui ne les a pas oublié.

Débutant le show avec le titre Rollercoaster, issu de leur dernier album Happiness Begins, les trois frères ont tout de suite donné le ton avec une entrée qui nous en a certainement mis plein la vue. Mais pas le temps de réaliser que le groupe est enfin sur scène avant qu’il n’enchaîne sur S.O.S, le titre issu de leur second album studio Jonas Brothers qui les propulsera sur les devants de la scène en 2007 (oui oui, 2007, quel coup de vieux!). Ni une, ni deux, tout le public se met à chanter en chœur son refrain entêtant, avant d’enchaîner sur les titres Cool & Only Human, tous deux sortis l’année dernière. Le show continue en entremêlant anciens et nouveaux titres tels que That’s Just The Way We Roll (2007), Fly With Me (2009) & I Believe. Le groupe en profite alors pour dévoiler leur dernier single What A Man Gotta Do et c’est un total succès! Nick Jonas aurait d’ailleurs dévoilé que le groupe est déjà en préparation du successeur d’Happiness Begins, à suivre donc..

 

 

Direction la b-stage, une scène aménagée au le fond de la grande AccorHotel Arena où les trois frères se rendent pour une sequence forte en émotions.. Le trio interprète alors le touchant Hesitate et Joe Jonas en profite pour y placer quelques petits mots sur leur dernière apparition en France, il y a une décennie et remercie les fans d’être toujours au rendez-vous. Une belle preuve d’amour entre les Jonas Brothers et le public français que le temps n’aura pas réussi à séparer. Et comme si ces mots n’avaient pas déjà touché les milliers de fans présents ce soir-là, nous assistons alors à une touchante interpretation du titre Gotta Find You, que le groupe avait écrit à l’occasion de leur passage dans le désormais culte Camp Rock sorti en 2008.

Mais pas le temps de trop s’émouvoir, le groupe est déjà de retour sur la scène principale pour le très coloré Cake by the Ocean, du groupe DNCE dont Joe Jonas a fait parti après s’être éloigné des Jonas Brothers, cette fois-ci accompagné de ses frères pour l’interpréter. Puis vient le très attendu When You Look Me In The Eyes sur lequel les fans ont dévoilé un ingénieux projet qui a permis de dévoiler les couleurs bleu, blanc et rouge tout autour de la salle, formant le fameux drapeau français. Cela avant d’enchaîner sur un medley, qui nous ramène tout droit plus de dix ans en arrière, rassemblants des titres aussi anciens que Mandy, Hold On ou encore World War III.

Le temps passe et on souhaiterait définitivement que la soirée dure encore un peu, comme pour rattraper le temps passé. Mais le concert vient à sa fin et le groupe revient sur scène une dernière fois pour interpréter leur plus gros hit, Burnin Up. Nick aura même chanté son fameux ‘Red Dress!’ qu’il n’avait jusque là pas interpreter sur le Happiness Begins Tour, de quoi ravir tout une foule déjà comblée. Il est désormais 23h passées, et il est malheureusement temps de dire au revoir. Les Jonas Brothers terminent alors leur set sur le titre qui aura marqué leur grand retour en 2019, Sucker.

Titres live préférés: Mandy, Year 3000, What A Man Gotta Do

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :