Mae Muller hypnotise le public du Colours Hoxton

La chanteuse londonienne Mae Muller fait entendre parler d’elle dans tout le Royaume Uni, alors qu’elle ouvrait récemment le show pour la tournée britannique du girlband Little Mix. Même si elle a des salles comme l’O2 de Londres à son actif, Muller est retournée voir ses fans de la première heure avec une ambiance beaucoup plus intimiste pour son show en tête d’affiche à Colours Hoxton (précédemment connu sous le nom d’Hoxton Square Bar & Kitchen). Malgré le fait qu’elle n’ait qu’un album sorti en début d’année et quelques singles à mettre sur sa setlist, cela n’a pas empêché le public de chanter à tue-tête.

La soirée a débuté avec DJ CVSS, avec des tubes pop et R&B qu’on pourrait entendre à la radio. Le set a été efficace, chauffant la foule et annonçant la couleur pour le reste de la soirée, les fans (majoritairement des jeunes filles) attendaient avec hâte l’arrivée de Mae Muller. La foule s’agrandit progressivement jusqu’à l’arrivée des musiciens sur scène à 21h, suivis de Mae Muller en personne. La chanteuse a entamé le show avec ses hits « Anticlimax » et « Jenny », le tout accompagné par un duo de cuivres qui ajoutaient une touche jazzy au style pop/r&b de Muller. Le public, ou plus particulièrement les premiers rangs, chantaient chaque parole des chansons de la londonienne, prouvant sa popularité et sa capacité à écrire des chansons où l’on se retrouve.

 

 

Qu’elles soient pop/r&b ou avec une pincée d’influences reggae, les musiques de Mae Muller sont toujours honnêtement sexuelles ou drôlement intelligentes. L’exemple parfait étant « Anticlimax » où la chanteuse écrit : “All my friends say I’m better than that/’Cause you don’t have a job/And you’re shit in the sack” et  I’ve got a new man who’s making me moan/And making up for the thing that you lack/All you are to me is one big anti-climax”. Muller a également présenté pour la première une chanson dans la même idée, mais avec des paroles encore plus explicites, dont on espère pouvoir écouter la version studio bientôt. D’autres chansons, comme « The Hoodie Song » sont encore plus chaudes et enivrées d’amour naissant avec des paroles comme “But I’m doing nothing today/I’m wearing your boxers all day/And you can take them off when you get here”. Mae chante ses paroles avec une confiance en soi digne d’une diva et une classe qui est si caractéristique de Londres, alors qu’elle tire la langue et se dandine sur scène, applaudie par ses fans. Ses musiciens quant à eux sont d’un soutient infaillible, même si on aurait aimé que les cuivres restent un peu plus longtemps.

Puisque c’était un petit pop up show, le côté spectaculaire des grands concerts était aux abonnés absents mais les fans ne semblaient pas s’en plaindre. Muller a même organisé un petit meet&greet juste après son set alors qu’elle est descendue signer la setlist et poser pour des photos avec les fans qui l’attendaient. L’admiration des fans pour la chanteuse était palpable et ils ont tous étaient accueillis avec des grands câlins par Muller. Concrètement, c’était une très belle sortie pour les nouveautés de Mae Muller, en présence de ses plus grands fans.

 

Ecrit par Aftab Khan / Traduit par Intzagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :