Rencontre avec Dylan Fraser dans l’épopée sombre et intrigante de Vipers

Ses fans l’attendaient au tournant, et ils n’ont pas été déçus ! Connu pour ses covers postées sur Youtube et Instagram, Dylan Fraser a sorti la semaine dernière son tout premier single original, Vipers. Le jeune écossais tout juste signé chez Atlantic Records est issu de la nouvelle scène underground du pays qui mélange les genres avec subtilité et affirme une forte identité musicale: si les couplets de Fraser sont intimes et décrivent ses tourments sur un thème indie, ses refrains explosifs font voler en éclats les aprioris que l’on peut avoir sur ses capacités vocales et son style. En ajoutant sa touche personnelle lors de ses reprises, Dylan Fraser a su trouver un équilibre entre le hip-hop et la folk, dont les influences se font sentir, comme si on avait mit Radiohead, Ben Howard et Kanye West dans un shaker.

 

 

Le natif de la petite ville de Bathgate affiche une ambition claire : nous faire entrer dans son propre univers, aussi décalé, tourmenté, agité et saccadé soit-il. Le clip de Vipers, sombre et mystérieux, nous permet de pénétrer dans l’esprit de l’artiste, qui exprime ici les incertitudes, les choix et les décisions qui l’ont conduit à choisir le chemin de la musique. À travers les différentes images et les nombreux tableaux, Dylan Fraser parvient à retranscrire l’oppression, les doutes et les batailles que nous devons mener contre nos propres démons intérieurs lorsque nous devons faire face à notre avenir. Un premier essai original réussi qui donne envie d’en découvrir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :