Rich Aucoin ravive l’époque MTV avec humanité et nostalgie avec Walls

Qui a dit qu’on ne pouvait pas allier humour et message politique ? C’est en tout cas le pari osé (et réussi !) que s’est lancé Rich Aucoin. Avec le clip de Walls, le chanteur et musicien canadien revisite plus de 20 clips légendaires qui ont traversé les décennies et sont aujourd’hui membres à part entière de notre culture pop. Tous les styles musicaux sont représentés à travers cette fable indie rock : les Single Ladies de Beyoncé côtoient les membres de Queen dans Bohemian Rhapsody qui sont pour leur part rejoints par Jamiroquai et MC Hammer dans l’optique de former un nouveau groupe. Hotline Bling de Drake, Gangnam Style de PSY ou encore Ironic d’Alanis Morisette sont entres autres également parodiés. Au delà du concept visuel, c’est une véritable représentation des paroles d’Aucoin : « Cette chanson est un appel à briser les murs qui nous empêchent de nous connecter les uns aux autres, physiquement mais aussi métaphoriquement« , a t-il expliqué.

« Walls est une chanson qui peut nous parler de façon individuelle ou bien plus globale. Évidemment, des images comme celles du border-wall proposé par les Américains viennent à l’esprit, mais l’idée que nous nous renfermons les uns sur les autres marche aussi. Dans les deux cas, le refrain appelle à abattre ces murs qui nous séparent ». Ce n’est pas la première fois que le musicien s’amuse à jouer avec les classiques. En 2011, il avait détourné certains films mythiques du cinéma américain tels que Forrest Gump, E.T ou encore Ghostbusters dans le clip It. Son dernier album United States, qu’il a enregistré pendant un road-trip humanitaire sur le continent, est disponible depuis le 18 septembre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :