SODY et Cavetown tournent (littéralement) en rond dans ‘Is your bedroom ceiling bored?’

Après la sortie de son EP I’m Sorry, I’m Not Sorry en janvier dernier, Artwood Magazine avait placé SODY parmi les artistes à suivre de près en 2020. Un pari gagnant car depuis, la jeune londonienne de 19 ans est validée entre autres par Billie Eilish et cumule plus de 20 millions d’écoutes sur les plateformes de streaming. SODY nous livre aujourd’hui le remix de Bedroom Ceiling, premier extrait de son nouvel album, où elle s’accompagne pour l’occasion de Cavetown, également originaire de l’autre côté de la Manche et dont les covers rock indé et bedroom pop atteignent les 131 millions de vues sur Youtube. Dans Is your bedroom ceiling bored?, le duo rumine ses pensées qui se matérialisent par les murs de leurs chambres respectives. Ils sont tellement submergés que ces derniers tournent en rond, plongeant physiquement les deux artistes dans leurs songes. Les doutes et les peurs s’amplifient et on assiste à de véritables tempêtes dans les deux espaces. Un concept rondement mené par Samuel Douek qui arrive à nous transmettre ce sentiment d’isolement que l’on ressent lorsqu’on se ressasse nos pensées les plus intimes.

 

 

« Is your bedroom ceiling bored est pour mes compagnons de reflexion », explique SODY. « La chanson décrit le moment où vous regardez votre plafond à 4 heures du matin à la recherche de réponses et où vous vous demandez ce que l’autre pense. C’est lorsque vous lui écrivez des paragraphes entiers par message, puis finissez par les supprimer pour au final simplement répondre « Je vais bien ». J’imagine que nous sommes nombreux à vivre cette situation d’isolement actuellement et cela nous unit donc tous ! ». Véritable touche à tout, SODY est auteure, compositrice et interprète et avec le succès qui lui sourit, la jeune artiste ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top
%d blogueurs aiment cette page :